Des articles

Les rébellions du Yorkshire de 1469

Les rébellions du Yorkshire de 1469


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les rébellions du Yorkshire de 1469

Par Keith R. Dockray

Le Ricardien, Vol.6 (1983)

Introduction: L'histoire du Yorkshire du XVe siècle en général, et des rébellions du Yorkshire de 1469 en particulier, illustre exceptionnellement bien la nature comprimée et contradictoire de tant de sources primaires médiévales ultérieures. De tels récits de chroniques ont tendance à être particulièrement orientés vers le sud, leurs auteurs étant souvent mal informés (voire indifférents) du nord de l'Angleterre. C'est certainement le cas des chroniques londoniennes, comme le Grande Chronique de London et Chronique de Fabian, tous deux écrits sous le règne d'Henri VII, et probablement l'œuvre du même marchand londonien Robert Fabian. Pire encore, les chroniqueurs du Sud sont parfois carrément hostiles au Nord et aux Nordistes: le continuateur monacal du Chronique de Croyland, par exemple, qui (à l'abbaye de Fenland de Crowland) a écrit son récit des années 1460 pas beaucoup plus tard que 1469, avait à la fois une peur frénétique (et une hostilité fanatique envers) les hordes extraterrestres du nord de Trente, surtout quand, comme en 1469 , ils ont envahi les Midlands et menacé le Sud.

Le seul chroniqueur de la période ayant à la fois un intérêt considérable et une connaissance des affaires du Nord est l'auteur du Chronique de John Warkworth. Selon toute probabilité, cette chronique a été écrite par John Warkworth, parfois maître de Peterhouse, Cambridge, entre 1478 et 1483 (et si, comme cela semble probable, il a pris son nom du village de Northumberland de Warkworth, cela pourrait expliquer ses intérêts dans le nord du pays. ). Chronique de Warkworth, cependant, a reçu une presse mitigée des historiens du XVe siècle: d'une part, il a été décrit (par Antonia Gransden) comme un `` compte rendu bien informé, contemporain et généralement modéré '' des treize premières années du règne d'Édouard IV (1461-74); de l'autre, il a été critiqué (par J. R. Lander) comme compressé au point de confusion et d'inexactitude, son auteur étant un homme écrivant sans notes, dont la mémoire est suspecte et dont la chronologie n'est pas fiable. Certes, en tant que source des rébellions du Yorkshire de 1469, il présente des lacunes distinctes.


Voir la vidéo: Yorkshire terrier face cut rounder (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Maarouf

    Je considère que vous n'avez pas raison. Discutons-en. Écrivez-moi en MP, nous communiquerons.

  2. Parkin

    Il ne parlait pas cela.

  3. Yozshuzshura

    Quels mots ...



Écrire un message